DE MANAVGAT à ALANYA....

Publié le par marie-madeleine-andre-vers-jerusalem

Repartis avec les bourrasques de pluie, freinés par les vents contraires ( 3/4 avant ), engoncés dans nos vêtements de pluie et obligés de faire de fréquentes pauses, nous serons à la peine toute la semaine! Les kilomètres sont difficiles à avaler!

 

 ca-mouille.jpg

ça mouille...

 
A peine sortis de Manavgat, à la station d'essence PO ( petroleum ofizi ), c'est ce jeune de 13 ans, Murat, qui persuade son père Mesut, chauffeur de bus entre Istanbul et Alanya, de nous emmener chez eux : nous laisserons d'ailleurs nos bagages, en toute confiance, à la station. Belkiz nous préparera un solide repas; nous passerons une très agréable soirée avec les 2 perruches Limon et Apti qui viendront nous caresser les épaules! Quel réconfort lorsque tonnerres et éclairs animent toute la nuit.Quelle tristesse sur le visage de Murat au moment du Au Revoir ( Allaha   Ismarladik ).

 

Manavgat-mosquee-a-4-minarets.jpg

Mosquée à 4 minarets de Manavgat

 
Le samedi 7 janvier, nous arrivons à parcourir 14 kms...face à un vent violent de 80 kms/heure à nous clouer sur place! On essaie de vivre le jour qui nous est donné le mieux possible, dans la confiance.
Le soir, malgré une longue attente, des coupures d'électricité, les torrents d'eau qui dévalent les routes, une famille en la personne de la maman, Fatma, nous prend en compte! La soirée sera très chaleureuse autour de la grand-mère Hatice ( 90 ans! ), Yildirim le papa et les 2 jeunes Baris et Cengis, sans compter les voisins qui viendront participer à la fête! car il s'agit bien d'une fête que l'on partage chaque fois que nous franchissons le seuil d'une maison... Pendant ce temps, dehors, il est tombé 5 cm de grèle....

 
Le dimanche 8 janvier, nous arrivons enfin à boucler 24 kms ( éclaircies appréciables! ) pour rejoindre AVSALLAR où nous sommes presque guidés chez  Hayri, qui, après quelques contacts téléphoniques ( dont un en Français!) infructueux, décide de nous héberger, répondant ainsi au souhait de son épouse Périhan, souriante et heureuse de nous recevoir. Après le repas (on nous a servi entr'autre un plat national : le BULGUR ) , de la parenté se joint à nous, dont le frère de Hayri qui a 3 enfants à Mantes la Jolie. Les échanges sont ainsi facilités. Nous apprenons que la profession de Hayri est journaliste.... Il s' en suit de nombreuses photos et vidéos... La petite fille Fatmanur, 4 ans, très dégourdie, occupe bien Marie-Mad (coloriage, pliage en papier : chapeau de gendarme, avion, bateau, cocotte )... Elle ne voudra pas aller au lit et sera très déçue à notre départ, le 9 matin, filmé par Hayri... Pour compléter sa vidéo.

 
Sous un soleil retrouvé, nous longeons la côte. La belle bleue n'a que le nom! Elle a pris la couleur marron des eaux des torrents... L'écume et le sourd grondement des vagues sur la grève évoquent le poème de Victor Hugo.

 

Manavgat-elle-n-a-de-bleue-que-le-nom.jpg

La belle bleue n'a que le nom...!


Nous passons devant une étrange et immense bâtisse dans laquelle doivent se perpétuer les contes des Milles et Une nuit.

 

Chateau-des-1001-nuits.jpg

Château des 1001 nuits


Au moment de la pause de midi, à nouveau, Hayri nous surprend avec sa caméra... Lorsque nous repartons, d'une voiture noire sortent 2 hommes avec appareils photos, caméra, micros : c' est l'interview, par la presse du journal " Haber ALANYA", à notre grande surprise... Le coup a été bien monté!

 
Du coup, nous rejoignons ALANYA sur le tard... La pluie reprend de plus belle; nous décidons alors de prendre une journée de repos en pension, compte tenu des épouvantables Conditions météorologiques annoncées..

 

Arrivee-a-Alanya.jpg

Arrivée à Alanya


Ce matin 10 janvier, André trouve un cordonnier pour recoudre les attaches de la bâche orange... Un homme me reconnait et me dit nous avoir vu à la T.V. Incroyable! La prémonition de Marie-Madeleine, gardée secrète durant 3 jours, se réalise... 
Nous attendons pour demain la parution de l'article dans le journal.
Si demain s'annonce encore pluvieux, une amélioration est attendue pour le reste de la semaine.
Bien avec vous en pensées et en prières... Bonne semaine.

Marie-Madeleine, André depuis ALANYA .

Commenter cet article

andrée Meneux 13/01/2012 13:52

Bravo pour avoir lutté contre les éléments et bravo aussi maintenant vous êtes devenus des gens célèbres.
Je continue à vous suivre et je vous admire un peu plus tous
les jours.
Andrée M de Ténérife.

Meillasson 13/01/2012 09:40

Nous avons appri récemment votre périple.Aprés avoir ouvert votre blog, nous sommes restés en admiration. Merci de nous faire partager ces moments très riches. Nous allons vous suivre... Pensons à
vous et vous embrassons. Bernadette et Jo

Christine 12/01/2012 22:47

C'est vrai que le temps commence à être long même si vos récits nous permettent de mesurer la richesse de votre expérience. La patience est un atout important qui vous permet de profiter pleinement
de chaque instant. Il va falloir m'enseigner ça !! En attendant votre retour, je vais m'entraîner !
Je pense bien à vous et vous embrasse. Christine

Annie VEYRAT DE LACHENAL 12/01/2012 19:18

Toujours autant d'émotions à vous lire, les larmes embuent les yeux ... mais bien vite le sourire revient en parcourant votre récit. Je vous embrasse tous les deux très fort. M.Mad voilà 6 mois que
tu es sur le chemin et toi André 4.
Je suis en admiration.

Bernadette de Voiron 12/01/2012 11:43

Régulièrement j'ouvre votre blog à l'affût d'un nouvel article . Merci de nous faire partager quelques moments
de votre cheminement qui inspire respect, admiration, confiance . De tout coeur avec vous . bernadette